Vous avez probablement déjà rencontré le concept de « design thinking », peut-être au détour d’un profil Linkedin, ou en lisant un article en lien avec l’innovation. Mais savez-vous réellement en quoi consiste cette méthode de plus en plus répandue dans le milieu entrepreneurial ?

On pourrait définir le design thinking comme une méthode permettant de mettre au point une innovation, en se focalisant sur l’expérience de l’utilisateur. Le but du procédé est de proposer un produit ou un service, qui réponde au mieux à un certain besoin, dans un contexte donné.

Pourquoi utiliser le design thinking ?

reunion mac

Conceptualisé dans les années 1980 aux Etats-Unis, cette méthode a l’avantage d’avoir de nombreux champs d’application. On peut tout aussi bien l’utiliser pour concevoir une interface sur un site web que pour repenser l’expérience utilisateur d’un produit comme un vélo ou un tube de dentifrice !

En fait, partout où il y a des utilisateurs, le design thinking peut être utilisé de manière pertinente. Concrètement, c’est un outil très efficace permettant de mettre en place une innovation à la fois viable (économiquement), désirable (pour l’utilisateur) et faisable (techniquement). Ce sont ces trois critères qui feront la valeur finale du prototype développé.

Les 5 étapes du design thinking

On peut distinguer 5 étapes clés dans la mise en place d’une démarche design thinking : immersion, définition, idéation, prototypage et test. Comme je vous l’expliquais, ces 5 étapes sont construites autour des trois critères qui rendent une innovation idéale (faisabilité, viabilité et désirabilité).

entreprendre homme

La première étape (immersion) permet de se mettre à la place d’un utilisateur en cherchant à comprendre son usage du produit ou service que l’on souhaite repenser. Le but est de poser des questions aux utilisateurs, de les observer, pour comprendre leurs motivations, les difficultés qu’ils peuvent rencontrer par rapport à ce produit ou service. A partir de là, on peut identifier le contexte dans lequel le produit est utilisé, le type d’utilisateurs qu’il vise, et voir à quel besoin il doit répondre (définition). Vient alors la phase d’idéation, dont le but est de chercher à développer une multitude de solutions permettant de répondre de manière idéale au besoin que nous avons défini à l’étape précédente. Ainsi, on peut sélectionner la meilleure idée, et en créer une version d’essai (prototypage) que nous allons pouvoir tester et faire tester par les utilisateurs (phase de test). Nous allons alors obtenir des retours qui nous permettront d’améliorer notre idée, ou de la lancer si elle est satisfaisante.

Maintenant que vous avez compris l’intérêt du design thinking, vous pouvez vous-même mettre en place cette méthode dans votre entreprise ou avec vos collaborateurs. Et pour booster votre efficacité, n’hésitez pas à consulter ces ressources sur le Design thinking qui vous aideront à mettre en place votre démarche le plus efficacement possible !